article crée le 19/03/2019, dernière modification le 25/06/2019

Pour les personnes

Avec le soutien du conseiller Cap emploi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet professionnel

Personnes handicapées en recherche d’emploi ou en activité

  • Faciliter la recherche d’emploi : identifier ses compétences, rédiger un CV et une lettre de motivations, sélectionner des offres, entrer en relation avec l’employeur, intégrer l’entreprise, identifier les moyens de compensation pour adapter la situation de travail…
  • Bénéficier d’un accompagnement pour l’élaboration et la mise en oeuvre d’un projet professionnel, notamment dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP) issu de la loi du 5 mars 2014.
  • Trouver des solutions adaptées pour conserver son activité en tenant compte de votre état de santé : recherche et mise en oeuvre d’une solution pour conserver son emploi en lien avec le médecin du travail et l’employeur ou envisager une reconversion professionnelle.
  • Bénéficier, sous conditions, des prestations et aides financières de l’Agefiph et du Fiphfp en lien avec le handicap en complément des dispositifs emploi, formation, santé au travail ouverts à tous.

Témoignages

Mr T. est surveillant de fabrication dans une carrière (chargement/déchargement des camions ; alimentation des broyeurs).

A cause d'un problème de santé, il a été en arrêt de travail pendant un an. A l’approche de la fin de son arrêt, s’est posée la question de la reprise à son poste de travail. En effet, selon le Médecin du travail, Mr T. ne pouvait reprendre à son poste tel qu’il était organisé jusqu’alors.

Le Médecin du travail a sollicité le Conseiller Maintien dans l’emploi du Sameth 22. Une étude ergonomique du poste a été menée dans l’entreprise sur prescription du Médecin du travail. Cette étude a permis de dégager des axes d’amélioration possible du poste.

Le poste (la quasi-totalité du local) a été réaménagé (ragrément du sol, surélévation des pupitres de commandes, siège ergonomique, réaménagement des écrans de contrôle et des appareils de communication, automatisation d’une porte coulissante) afin qu’il tienne compte des restrictions imposées par le problème de santé de Mr T.

Sur conseil du Conseiller Maintien dans l’Emploi, l'employeur a pu solliciter des subventions afin de financer les aménagements. A ce jour, le salarié a repris à son poste de travail et a pu conserver son emploi.


Mr V. est Coffreur-Bancheur dans une entreprise du Bâtiment.

Suite à un problème de santé, il a été en arrêt de travail pendant plusieurs mois. Suite à une visite de pré-reprise auprès de son Médecin du travail au cours de son arrêt, le Médecin a exprimé son scepticisme quant à une éventuelle reprise au poste de Coffreur-Bancheur. Il a donc été décidé de mettre à profit le temps d’arrêt de travail restant pour rechercher une solution de reclassement au sein de l’entreprise.

Une rencontre entre le salarié, l’employeur, le Médecin du travail et le Conseiller Maintien du Sameth 22 a été organisée afin d’évoquer les solutions possibles de reclassement. Il a été décidé de reclasser Mr V. sur un poste de Grutier moyennant une formation. Le Médecin du travail a validé médicalement ce reclassement.

L’entreprise a obtenu un financement partiel de la formation auprès de l’AGEFIPH. Mr V. a été formé au poste de Grutier et a repris à ce poste à l’issue de son arrêt de travail.


Les partenariats