RETOUR des DUODAYS, de la Fondation Bon Sauveur

photo des conseillères ayant participé à la mise en place de ce DUODAY au sein de la Fondation Bon Sauveur

L'équipe des DUODAYS de la Fondation Bon Sauveur 2019

DuoDay, une belle expérience

La campagne 2019 du DuoDay s’est tenue jeudi 16 mai 2019 à la Fondation Bon Sauveur comme sur 5 827 sites répartis sur toute la France. Trois binômes ont ainsi été formés sur l’établissement de Santé Mentale de Bégard : une expérience enrichissante pour tous à l’issue de cette journée…

Dans un communiqué de presse, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, a rappelé les principes qui président à cet évènement européen : « Durant une journée, une personne handicapée compose un duo avec un professionnel, afin de s'immerger dans son quotidien. Le DuoDay permet de partager une expérience et de s'enrichir mutuellement. Pour les personnes handicapées, c'est la possibilité de découvrir un métier et d'amorcer un parcours d'insertion en découvrant une activité. Pour les entreprises, c'est l'opportunité de sensibiliser leurs équipes, de dépasser les préjugés et de découvrir les compétences et les qualités professionnelles de ces personnes. Pour les structures qui accompagnent les personnes handicapées, c'est l'occasion de resserrer les liens avec les employeurs locaux et ainsi faciliter la compréhension de leurs attentes et leurs besoins ».

Claire Rospabe, Conseillère entreprises Cap Emploi (Ohé Prométhée) s’est félicitée de la participation de la Fondation Bon Sauveur ainsi que de 250 employeurs bretons : « Cela permet de sensibiliser les professionnels et favoriser l’inclusion des personnes handicapées. Le bénéfice pour les personnes en situation de handicap – qu’il soit moteur et/ou psychique – se joue dans la découverte et l’observation qui vont pouvoir confirmer l’accueilli dans son parcours d’orientation ou professionnel. C’est aussi l’occasion d’augmenter son réseau professionnel, car on sait qu’une grande partie du marché du travail se niche dans les contacts professionnels ».

Sandrine Delourme, Responsable des Ressources Humaines au sein de la Fondation, confirme : « S’inscrire dans ce type d’opération est une évidence pour nous : nous sommes confrontés, de par nos missions, aux populations en situation de handicap. Ces rencontres sur un temps très court peuvent aboutir à la concrétisation d’un projet comme un stage ou un recrutement. Au-delà, nous répondons aussi à notre obligation d’emploi des personnes handicapées, et chaque année, nous faisons plus que nous y conformer en employant directement des travailleurs en situation de handicap ou indirectement en faisant appel à des prestataires tels que les ESAT (Etablissements et Services d'Aide par le Travail) et Ateliers Protégés. De même, le service Ressources Humaines est attentif aux parcours des salariés en situation de handicap. Nous accompagnons notre personnel dans toutes les démarches leur permettant de favoriser leur maintien ou l’accès à l’emploi, par exemple par des aménagements et compensations dans les postes de travail, ou la construction de parcours de formation».

Le premier DuoDay était composé de Nadine, Assistante Ressources Humaines, et d’Elodie, qui a entamé un parcours qualifiant de Secrétaire Comptable. Cette dernière s’est tournée vers Cap Emploi et Emeraude ID pour une reconversion suite à un accident. Le binôme Nadine et Elodie ne cache pas sa satisfaction de cette journée passée : « j’ai pu faire du classement, répondre au téléphone ou à des e-mails », confie Elodie, et « nous sommes allées à la rencontre des collègues, à la découverte des différentes fonctions du service », confirme Nadine. Quant à Elodie, désormais, elle se projette avec plaisir dans un service administratif.

Le deuxième DuoDay est un TrioDay car les deux secrétaires, Patricia et Christine, ont accueilli à l’Unité d’Hospitalisations Libres « Saint-Luc », Anita, ancienne agricultrice en reconversion suite à une maladie qui a entamé une formation en secrétariat comptable. « On a souhaité lui montrer notre environnement de travail et la multiplicité des tâches que nous effectuons. Anita a pu réaliser que le rôle de secrétaire médicale ne se passe pas que sur une chaise derrière un bureau, mais aussi au sein du service, en relation étroite avec l’équipe pluridisciplinaire». Une démonstration qui a su conforter et réconforter Anita dans son choix de parcours de formation…

Enfin, Romain, après un bac professionnel commerce, vient d’entamer une démarche de reconversion via Cap Emploi. Il est accueilli de 13h00 à 19h00 au Foyer de vie de Lanvollon par Mélina, puis Maryline, toutes deux Aides Médico-Psychologiques. « J’ai assisté à la réunion de transmissions. Puis, avec Mélina, nous avons élaboré le planning d’activités des résidents. Par la suite, nous avons accompagné deux habitants pour des courses », détaille Romain. « Là, je lui ai expliqué que cette démarche répond à un protocole qui balise le projet des habitants dans la gestion de leurs besoins : argent de poche, gestion du tabac, nécessaires du quotidien… », explique Mélina.

Puis Maryline a pris le relais. « On a fait des recherches sur internet, puis édité un document sur les bienfaits du marc de café dans le jardinage bio », décrit Romain. Et Maryline d’ajouter : « Je me bats pour essayer de sensibiliser les habitants et surtout mes collègues à collecter ce qui reste dans les filtres à café. Ça fera un bien fou à notre jardin thérapeutique et aux petits carrés de plants devant les habitations. Quand on est dans un foyer de vie, les fleurs, les fruits, les légumes, c’est la vie ». Une force de conviction ! Au moins, Romain est aussi conforté dans la définition de son projet futur qu’il souhaite orienter vers le secteur social…

L'objectif du DuoDay est un outil de réponse pour changer de regard et favoriser l'inclusion. Mission accomplie !

Rendez-vous en 2020...

Merci à Mr Fairdherbe de la Fondation Bon Sauveur pour ce magnifique article

Partager cet article


Les partenariats